Sonja Eggerickx, présidente de l’IHEU, est venue ce matin saluer notre congrès, et elle a abordé la question de la coopération entre l’IHEU et l’AILP. Vous avez reçu le projet de Convention dans vos chemises ; il y a quelques fautes de frappe qui seront rectifiées.

Pourquoi une telle Convention ? Depuis plusieurs décades, les athées et les libres penseurs, leurs organisations, sont dispersés, certains adhèrent à l’IHEU, voire à ce qui reste de l’Union Mondiale, ou sont isolés. C’est pourquoi nous construisons aujourd’hui l’AILP. L’IHEU est une organisation qui a vocation à regrouper les humanistes, les athées, les libres penseurs, les agnostiques, les rationalistes, les sceptiques, etc. Il est donc important non seulement d’éviter les éventuels conflits entre l’IHEU et l’AILP, mais chaque fois que possible de travailler ensemble. C’est le but de cette Convention.

Roger LEPEIX

Cette Convention laissera aux deux organisations leur autonomie la plus complète ; elle ne prévoit que la manière dont elles vont pouvoir coopérer.

Le Comité Exécutif de l’IHEU, dont je suis membre comme trésorier, est d’accord sur le principe de cette Convention, mais il souhaite attendre que l’AILP soit proclamée, et qu’elle ait commencé à travailler, pour discuter avec l’AILP. Nous prenons donc aujourd’hui l’initiative d’accepter cette Convention, et de la proposer comme base de discussion avec l’IHEU.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *