L’AILP dénonce les violences en Colombie.

La politique fiscale du Président Ivan Duque fait l’objet d’une très vive opposition, des centaines de manifestations ont lieu à travers tout le pays.

Cette réforme est vécue comme particulièrement injuste. Elle prévoit des mesures qui frappent la grande majorité de la population :

  • Application de l’IVA (TVA) à de nombreux produits de base qui y échappaient à ce jour ; à l’accès aux services publics, à l’internet, aux services funéraires ; aux trottinettes, aux vélos électriques, etc
  • Les foyers gagnants plus de 2,5 millions de pesos par mois (544 euros) devront remplir une déclaration de revenus ;

Devant les manifestations,  le gouvernement a agi en les réprimant violemment

Entre le 28 avril 6 h 00 et le 3 mai 10h00, la plateforme GRITA (ONG Temblores) a enregistré 1 181 cas de violences policières :

  • 142 victimes de violence physique de la part de la police ;
  • 26 victimes de violence homicide de la part de police ;
  • 761 détentions arbitraires à l’encontre des manifestants ;
  • 216 interventions violentes de la part de la force publique ;
  • 17 victimes d’agression au niveau des yeux ;
  • 56 cas d’usage d’armes à feu de la part de la police ;
  • 9 victimes de violence sexuelles de la part de la police ;
  • 56 plaintes après des disparitions consécutives au contexte de mobilisations

L’Association Internationale de la Libre Pensée qui regroupe des organisations humanistes, laïques, athées et démocratiques et des militants sur les cinq continents affirme sa solidarité avec les manifestants et exige l’arrêt immédiat de la répression.

Paris le 11 mai 2021

Catégories : Divers