Une loi adoptée le 13 décembre 2018 par le parlement belge, avec l’appui des nationalistes flamands, des démocrates-chrétiens, des libéraux et d’une partie des écologistes réjouit hautement le parti clérical (voir liens ci-dessous).

Elle instaure un statut du fœtus qui modifie  le droit civil, puisque trois mesures sont à noter, qui ne sont pas « purement symboliques ».

– la notion de registre des naissances, collectant les actes de naissance, fondatrice pour les droits de l’Homme, est supprimée au profit d’une banque de données des actes d’État-civil incluant trois types d’inscriptions (si l’on en croit la « Libre Belgique ») : le premier, facultatif, pour pour les fœtus de plus de 140 jours (avec possibilité d’inscrire un prénom), le deuxième, pour les fœtus de plus de 180 jours (avec possibilité d’inscrire, en plus du prénom, un nom de famille). Ce dernier acte étant obligatoire. Le troisième après la naissance.

– la notion de registre des décès est également supprimée pour permettre à l’une des inscriptions ci-dessus de produire totalement ses effets et l’inscription de naissance d’un enfant sans vie.

La Belgique est bien sûr concernée au premier chef, mais c’est avant tout une victoire du parti clérical, qui lui n’a pas de frontières :

– les partis liés à l’Église catholique en Belgique (et qui ne se limitent pas au parti historiquement démocrate-chrétien, le CdH) continuent  leur combat réactionnaire pour faire remonter cette exigence  de reconnaissance civile d’un enfant sans vie « jusqu’au jour de la conception ».

– un puissant argument juridique vient d’être obtenu par un des épiscopats les plus étroitement liés au Vatican, pour combattre le droit à l’avortement dans tous les pays où les femmes l’ont obtenu ou peuvent espérer l’obtenir prochainement.

Michel Godicheau

Contacts: michel.godicheau@laposte.net (BECLP) / clp.kvd@gmail.com

https://www.lalibre.be/actu/politique-belge/la-chambre-a-adopte-la-reconnaissance-du-foetus-et-de-l-enfant-sans-vie-5c12942bcd70fdc91bf554f2

https://www.laicite.be/statut-foetus-ivg-menaces-dun-retour-a-ordre-naturel/

Catégories : AccueilBreves

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.